Voici venir "le temps des rires ...." Ah ben pas du tout ! C'est même le contraire ... Voici le premier article triste de ce blog.

La vie n'est pas toute rose et ce dès lors que la vie a décidé de nous arracher à quelqu'un :(

Tu es à la soirée ton meilleur pote, il fête ses 30 ans. Tout le monde est là : sa famille, sa future femme, sa fille et ses amis. Il passe une merveilleuse soirée et toi aussi. Tu es heureux d'être présent à l'aider à passer ce cap. Au moment de l'apéro, ton téléphone (qui se trouve dans ta poche) sonne. Tu regardes, c'est un appel d'un autre ami, tu te dis "tant pis, ça attendra demain. Ce soir, je suis occupé!". 2 minutes après, ton téléphone vibre furtivement, il s'agit d'un message de ce même ami qui te dit "appelle-moi stp, c'est urgent!". Tu réfléchis et en viens à la conclusion que si cet ami insiste, c'est bien pour une bonne raison ... Que se passe-t-il ? C'est grave ou pas ?

Vite, tu prends ta veste et tu sors dans la rue pour t'éloigner du bruit de la soirée. Tu appelles ton ami, avant son "Oui, ben en fait...", tu le bombarbes de questions ne lui laissant pas en caser une, tu finis par te rendre compte que tu es stupide et en conclu "je suis prêt" (alors que c'est même pas vrai !) ...

Tes jambes flanches, les larmes coulent en silence, ton visage se déforme, plus aucun son ne sort de ta bouche... Tu restes un temps dehors, tu n'entends plus rien, tu fixes les étoiles dans le ciel. Tout d'un coup, tu ressens un courant d'air qui se transforme en frisson. C'est alors à ce moment là que tu entends un ami qui te dit tout bas "ça va ?", tu lui répond calmement "Ouai mais mon verre est vide, je crois qu'il est percé!". Par ce pretext, tu files te reservir un verre, n'importe lequel, ça n'a pas d'importance... plus rien n'a d'importance à ce moment précis.

----------------------

Ce n'est pas mon premier deuil... de l'année. Je ne vous cache pas ma joie de vivement passer en 2017 (ça ne changera rien, me direz-vous ... et je le sais bien, malheureusement !). J'ai vécu chaque deuil différemment en fonction du degrés d'affinité que j'avais avec la personne (même si je ne vous cache pas qu'il s'agit à chaque fois d'un déchirement).

Je me suis un peu renseignée sur le net après m'être souvenue qu'ils existaient plusieurs étapes au deuil (Merci Grey's Anatomy !) : D'après les travaux d'Elisabeth Kübler-Ross, il y a 5 étapes :

  1. Le déni : les émotions semblent absentes. Cette étape est relativement courte.
  2. La colère : on commence à culpabiliser. On se questionne. On est révolté envers les autres mais surtout envers soi.
  3. L'expression : on négocie... on plonge dans le désespoir.
  4. La dépression : on est triste et on croit qu'on le restera pour toujours
  5. L'acceptation : on accepte la réalité de la perte. on va mieux et on se rappel les bons moments. On réorganise sa vie en fonction de la perte, l'avenir semble moins sombre.

 

------------

Chacun réagit différemment et il faut l'accepter. Moi, je m'enferme dans un silence et j'hurle en posant des mots sur un papier...

Je t'embrasse fort nouvelle étoile <3